Un trouble de santé mentale chez l’enfant

Au Québec,

Environ 1 personne sur 5 souffrira d’une maladie mentale au cours de sa vie

Dépression, psychoses, trouble anxieux ou de l’alimentation et autres sont tous des troubles de maladies mentales qui ne sont malheureusement pas réservés qu’aux adultes. On estime qu’environ 20% des jeunes Canadiens souffriraient de l’une de ces maladies.  Selon l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, les problèmes de santé mentale les plus courants chez les enfants sont les troubles anxieux, les troubles du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité, la dépression, les troubles de comportement, la psychose, les troubles du sommeil et les troubles de l’alimentation.

Premièrement, il faut savoir que les facteurs liés à l’origine de la santé mentale sont les mêmes pour tous. Le bagage génétique en fait partie. En effet, il augmente les risques de souffrir d’un trouble qui peut ensuite être aggravé ou déclenché par des aspects environnementaux et le stress.

Comment dépister la maladie chez notre enfant?

Le premier indice est souvent lié à ses comportements.  Il peut y avoir un changement au niveau de ses comportements, même s’il est léger. Votre enfant a-t-il perdu de l’intérêt pour ses loisirs préférés? Le sentez-vous moins investi qu’à l’habitude? Exécute-t-il ses tâches routinières avec moins d’entrain?

Initier la conversation avec lui durant l’heure des repas. Demandez-lui comment a été sa journée. Intéressez-vous à ce qu’il fait. De ces faits, vous obtiendrez quelques informations, parce qu’il y a beaucoup d’enfants qui n’ont pas tendance à partager avec leurs parents.

Voici quelques comportements observables. Si ces comportements sont intenses, persistants ou inappropriés pour l’âge de l’enfant, ils sont peut-être un signe d’un problème de santé mentale sous-jacent:

Et ensuite? Que faire?

Demandez conseil à votre médecin de famille ou contactez un CSSS pour obtenir de l’aide d’une équipe de spécialistes qui aideront votre enfant ainsi que votre famille à traverser les moments difficiles. Ils accompagneront et outilleront votre enfant afin qu’il puisse bien fonctionner durant ses journées.

Vous pouvez aussi essayer les services de consultation familiale ou les groupes de soutien. Ces derniers peuvent aussi vous aider à passer à travers des moments difficiles.

Sourire sans fin offre un atelier de soutien Défi Jeunesse aux parents ayant un ou des enfants ayant un TSA, TDAH/TDA ou  un Trouble anxieux, et ce, avec ou sans diagnostic. Les rencontres gratuites ont lieu 4 ou 5 fois par année en soirée. Elle leur permet d’échanger avec d’autres parents sur leur vécu (cas, situations, questionnements) et de partager avec eux sur diverses ressources existantes (outils, organismes, site Web, conférences, livres, etc.). La halte est offerte gratuitement durant les rencontres

· Obtenir des résultats scolaires vraiment plus faibles qu’à
l’habitude

· Éviter les amis et la famille

· Avoir de fréquents accès de colère ou de rage

· Perdre l’appétit

· Avoir de la difficulté à dormir

· Se rebeller

· Cesser de faire les choses ou les activités qu’il adorait faire

· S’inquiéter continuellement

· Changer fréquemment
d’humeur

· N’être plus préoccupé par son apparence physique

· Obséder sur son poids

· Manquer d’énergie / de
motivation

· Frapper ou intimider d’autres jeunes

· Tenter de se blesser soi-même

Pour plus d’information, veuillez contacter Valérie au (450) 454-5747.