Quelques bêtises courantes des enfants

Parfois, on jurerait que les enfants se consultent pour faire les mêmes sottises! Voici quelques bêtises incontournables auxquelles vous ferez certainement face un jour si ce n’est déjà fait.

Se couper les cheveux

Presque tous les enfants se coupent les cheveux seuls au moins une fois. Les plus subtils couperont une petite mèche de côté alors que les plus téméraires se couperont carrément une frange… ou le toupet la veille de la rentrée scolaire. Ma fille, elle, avait voulu montrer à ses amies comment la coiffeuse avait coupé ses cheveux une heure avant. Deux visites chez le coiffeur le même jour, qui dit mieux?

Les croquettes pour chat

Les hamburgers du chien ont l’air tout à fait délicieux et les croquettes du chat aussi. La plupart des enfants se retrouvent éventuellement à quatre pattes à partager un repas avec leur animal préféré. Heureusement, la saveur de la gastronomie animalière fait vite passer l’envie de récidiver.

 Bloquer la toilette

Parfois, il nous faut un peu de temps avant de comprendre pourquoi la toilette fonctionne moins bien qu’avant et c’est le plombier qui nous explique que c’est la fourchette coincée dans le coude qui n’était pas à sa place. D’autres fois, c’est tout le bol de coquillages rapportés de la République dominicaine qui y passe et c’est d’urgence qu’on doit couper l’eau et enlever la cuvette.

Partir à l’aventure

« Où est-ce que tu t’en vas comme ça mon chéri, à 3 ans et demi et à la tombée de la nuit? » Les enfants décident parfois qu’ils s’en vont tout seul à l’improviste. On est bien contente de les rattraper avant qu’ils sortent. C’est un peu moins drôle de faire de l’insomnie quand ils sont plus vieux parce qu’on les a entendus planifier une sortie nocturne avec le voisin.

Jeter un jouet dans l’escalier

Quand les jouets roulent dans l’escalier ou volent par-dessus la rampe du balcon, nous comprenons que les enfants font des tests et explorent. Ce sont eux qui ne comprennent pas toujours pourquoi on ne peut pas les réparer ou pourquoi un étranger a eu le temps de partir avec…

Dessiner sur un mur

On y a tous droit. Je vous souhaite que votre enfant choisisse un crayon qui s’efface avec une gomme à effacer. Ma fille avait plutôt choisi un stylo à bille et des crayons feutres le jour où elle a trouvé que le couloir manquait de personnalité.

Appeler un inconnu ou le 9-1-1 au téléphone

On se dit que c’est impossible, qu’il faudrait vraiment être malchanceux, mais c’est bien vrai, votre enfant a composé le 9-1-1 tout seul. Il ne reste plus qu’à s’excuser à monsieur l’agent et espérer que personne n’est en route! Si c’est plutôt un contact au hasard que votre enfant a choisi, vous pouvez être sûre qu’une connaissance obscure ou votre patron vient d’entendre un bout de votre conversation… mais lequel?

Casser une fenêtre avec une balle

Un grand classique! Votre enfant jouait au baseball, au basketball ou au soccer et a mal visé, ça arrive. Souhaitons que ce soit dans notre fenêtre plutôt que dans celle du voisin qui ne nous adresse jamais la parole…

Se goinfrer

On retrouve notre enfant et il a mal au cœur. C’est normal, il a mangé tout le sac de guimauves ou de chocolat. Il n’y a plus grand-chose à faire à part lui donner de l’eau et espérer que les gâteries en question ne voudront pas ressortir.

Barbouiller une poupée neuve

« Oui, mais c’était pour écrire mon nom parce qu’elle est à moi » qu’elle dit. N’empêche que la belle poupée a tout le visage barbouillé de vert maintenant et que ce ne sera pas facile à faire partir, même avec les meilleures intentions du monde.