Les sucres cachés

Le constat est alarmant : au Canada les adultes consomment en moyenne 40kg de sucre par année. On nous en met partout, ou presque : plats préparés, charcuterie, sodas, sauces et soupes commerciales… Cette forte consommation de sucre caché n’est pas sans conséquence sur notre santé.

Par exemple :

  •  Un grand bol de soupe commerciale, c’est 4 morceaux de sucre
  • Une part de lasagnes préparées, 2 morceaux de sucre
  • Une portion de sauce barbecue, 2 morceaux de sucre…

Difficile d’échapper au sucre : 74% des aliments emballés contiennent du sucre comme par exemple le yogourt, les barres tendres, le pain, etc.

Historiquement, après la dernière guerre, les industries se sont aperçus en faisant des tests de goût que les gens appréciaient les aliments où se mélangeaient sucre, gras et sel : une explosion de saveurs au niveau du palais. L’industrie nous a donc rendus accros petit à petit en mettant du sucre partout.  Mais à vrai dire, le consommateur est très peu informé des réelles quantités de sucre contenues dans les produits issus de l’industrie agroalimentaire qu’il achète. Et des méfaits sur sa santé.

Au-delà du problème des caries, les risques engendrés par cette surconsommation de sucre peuvent être graves :

  • Obésité infantile
  • Développement de maladies cardio-vasculaires
  • Ralentissement du cerveau
  • Hypertension
  • Hausse des taux de triglycérides
  • Hause du taux de cholestérol
  • Dans l’intestin, le sucre attaque la flore bactérienne et affaiblit nos défenses immunitaires
  • Il favorise également le développement de certains cancers (sein, utérus, estomac, pancréas et côlon)

Quelques indices…

 Le sucre raffiné est caché à peu près partout dans les produits alimentaires industriels… y compris dans les préparations salées! Sur les étiquettes, on le repère caché sous des mots en « ose » : le dextrose, le sucrose, le glucose, le fructose, le galactose, le saccharose (sucre de table), le lactose (sucre du lait), le maltos ou en « ol » : sorbitol, mannitol…. Ne vous laissez pas duper !

La prochaine fois que vous lirez un message publicitaire, en marketing, « énergie » = sucre.  Vous pourrez facilement le vérifier sur les étiquettes des produits. Donc lorsque l’on vous dit que vous allez faire « le plein d’énergie », sachez que c’est probablement plutôt « le plein de sucre » !

http://www.consoglobe.com/

http://www.sugar.ca/