Les origines du traditionnel repas des Fêtes

Outre les cadeaux, les célébrations et la famille, le temps des Fêtes rime aussi avec nourriture!   Bien que chaque famille ait son rituel et son menu, quelques traditions traversent tout de même les années.

La dinde de Noël

La dinde reste un incontournable pour bien des familles lors du Réveillon de Noël.

Selon la tradition, il aurait toujours été question de servir un plat à base de volaille, essentiellement des oies. Celles-ci étaient considérées comme étant l’oiseau solaire et garantissaient la protection du soleil à celui qui en mangeait. Fait intéressant, la dinde aurait été ramenée d’Amérique par les colons espagnols. Son nom proviendrait du fait que les premières dindes trouvées et ramenées en Europe auraient été baptisées «poules d’Inde» par les Espagnols, croyant revenir de l’Inde. On raconte que la première dinde rôtie aurait été servie à un repas de Noël du roi Charles VII.

Astuces économiques!

Prévoyez quelques semaines d’avance pour faire vos achats et vous aurez certainement la chance de dénicher une dinde à 0,99$/lb.  Vous prévoyez en avoir trop?  Lorsque vous ferez vos tourtières, faites un peu plus de pâtes à tarte et concoctez-vous de délicieux pâtés à la dinde!

Tourtière

Plat emblématique du Québec, on mange encore aujourd’hui de la tourtière dans bien des foyers québécois lors du temps des fêtes.

Composée de pâte à tarte et de viandes hachées, comme du porc du bœuf et du veau, la tourtière était anciennement préparée à base de viande de tourte, un oiseau aujourd’hui disparu de notre région. Il semblerait que le Lac-Saint-Jean soit la région mère de ce plat traditionnel du temps des Fêtes. La tourtière est aussi appelée le pâté à la viande.

Il existe aussi le cipaille, un mets préparé avec une ou plusieurs couches de viande ou de poisson, chacune étant séparée par une feuille de pâte. Il paraît que le cipaille en Gaspésie serait pratiquement ce que la tourtière est au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Astuces économiques!

Dans la dernière année, la viande a augmenté d’environ 12%.  Savez-vous ce qu’est un bon prix maintenant?  Si vous trouvez du porc haché à 1,99$/lb,  du bœuf haché à 3,49$/ et du veau à 3,99$/lb, faites vos provisions!

Bûche de Noël

Très populaire dans le temps des Fêtes, la bûche de Noël représente le dessert par excellence. Au chocolat, à la vanille ou à la crème glacée, elle reste indémodable.

Autrefois, la tradition voulait que, lors de la veillée de Noël, on fasse brûler dans l’âtre une très grosse bûche du 24 décembre au Nouvel An. Lors de l’allumage, elle était bénie à l’aide d’une branche de buis ou de laurier et, lors de sa combustion, la bûche était arrosée de vin afin d’assurer une bonne vendange. Elle pouvait aussi être saupoudrée de sel pour se protéger des sorcières. Les tisons étaient ensuite conservés afin de prévenir la maison de la foudre alors que les cendres étaient répandues dans les champs pour fertiliser la terre. C’est de ce rituel qu’est née la bûche de Noël que l’on connaît aujourd’hui, les grands âtres ayant disparu.

Source : infosuroît.com