L’apprentissage du vélo – par où commencer?

Pour la plupart des enfants, l’apprentissage du vélo se fera assez facilement entre l’âge de 4 et 5 ans. Pour d’autres enfants, il sera un peu plus difficile de laisser de côté les petites roues. Il existe plusieurs prérequis qui permettront un apprentissage plus simple et plus facile du vélo.

Apprendre à pédaler et à se diriger

Selon le niveau de développement moteur de votre enfant, il est normalement possible de commencer l’apprentissage du tricycle vers l’âge de 2 ans. En commençant tôt cette activité avec votre enfant, il pourra déjà intégrer la séquence de mouvements lui permettant de pédaler et d’apprendre à diriger le guidon de son tricycle. Il pourra également expérimenter et apprivoiser les sensations d’accélération ∕décélération et de déplacement dans l’espace.

Force musculaire dans les jambes.

Votre enfant doit avoir assez de force musculaire dans les jambes pour réussir à amorcer le mouvement des pédales et le poursuivre. Afin d’améliorer la force musculaire aux jambes, vous pouvez pratiquer des activités de sauts (en hauteur∕ en longueur), l’encourager à grimper dans les modules de jeux au parc et faire des activités demandant une alternance entre la position accroupie et debout.

L’équilibre

L’équilibre debout et le contrôle postural sont primordiaux dans l’apprentissage du vélo. Avoir un bon équilibre et de bonnes réactions d’ajustement postural permettront à votre enfant de bien transférer son poids sur le vélo et de ne pas tomber. Afin de travailler l’équilibre debout, vous pouvez exercer votre enfant à se tenir en équilibre sur une jambe, le pratiquer à marcher sur une ligne ou sur une poutre étroite au sol, tel qu’une bordure de trottoir. Le contrôle postural peut, pour sa part, être travaillé sur un ballon sauteur ou directement sur le vélo en l’inclinant de côté et en demandant à votre enfant de se réajuster pour ne pas tomber.

La coordination

Faire du vélo demande de la coordination des deux côtés du corps ainsi que des mouvements dissociés entre le bas et le haut du corps. La coordination peut se travailler avec par des activités telles que galoper, sauter à la marelle et faire de la trottinette.

Au cours de l’année, il sera important de travailler ces différentes activités motrices afin que votre enfant se sente bien préparé pour l’apprentissage du vélo. Si votre enfant semble avoir des craintes dans l’espace, se balancer et glisser peuvent être de bons moyens pour diminuer ses appréhensions.

Lorsque votre enfant se sentira à l’aise de se déplacer à vélo avec des roues stabilisatrices, vous pourrez commencer l’entraînement sans celles-ci. Assis sur la selle du vélo, pratiquez les réactions de protection de votre enfant en déplaçant le vélo de gauche à droite et en lui demandant de déposer le pied au sol afin de se protéger. L’entraînement peut également se poursuivre en enlevant les pédales du vélo. Votre enfant pourra alors se déplacer en se propulsant avec ses 2 jambes et en les soulevant pour continuer de rouler. Il pourra, de cette façon, commencer à expérimenter les ajustements posturaux nécessaires au maintien de son équilibre.

Après toutes ces étapes, votre enfant se sentira plus confiant et l’apprentissage du vélo sans les petites roues se fera plus facilement. Le secret de la réussite : patience et répétition!

Bonne pratique!

 

Source : mamanpourlavie.com