Déménager une affaire de famille!

Le temps des déménagements arrive à grand pas. Déménager est une grande source de stress pour les adultes mais aussi pour les enfants. Il est souvent plaisant de déménager car c’est un nouveau départ. Par contre, il se peut que le déménagement soit aussi le fait d’une une séparation ou d’une perte d’emploi ce qui amène son lot d’émotions. En tant qu’adulte, il est plus facile pour nous de comprendre les raisons d’un déménagement. Si vous déménagez, il serait important, si ce n’est pas déjà fait,  d’en informer les enfants le plus tôt possible.  Même si les enfants ne démontrent pas nécessairement clairement leur stress, plein de questions leur trottent dans la tête. «Est-ce que je vais aimer ma nouvelle maison?» «Est-ce que je vais me faire d’autres amis?» «Est-ce que je vais revoir mes anciens amis?». Pour les plus grands, le stress de changer d’école peut les affecter. C’est pourquoi il est important de les préparer à l’avance.

  • Aussitôt que la décision de déménager est prise, informez vos enfants. Ils auront donc du temps pour se faire à l’idée.
  • Si vous savez où se trouve votre prochaine demeure, passez devant avec les enfants afin qu’ils puissent mettre une image sur cet évènement encore inconnu.
  • Si c’est possible, amener vos enfants visiter avec vous. Ils auront l’impression de faire partie du processus.
  • Lorsque le jour J arrivera, vous serez stressé et eux aussi. Vous pouvez soit les faire garder, question de ne pas déverser votre stress sur eux ou vous pouvez les impliquer, soit pour faire le ménage, transporter quelques petites boîtes ou bien simplement ouvrir les portes aux déménageurs.
  • Lorsque vous aurez emménagé, vous pouvez demander aux enfants qu’ils vous donnent leur point de vue sur la disposition de leur chambre.
  • Quand la date du déménagement approche, demandez-lui de faire ses boîtes. Vous pourrez ainsi en profiter pour faire un ménage dans les jouets. Si l’enfant est réceptif à se départir de quelques uns de ses jouets, vous pouvez lui proposer de donner ses jouets à d’autres enfants ou à un organisme communautaire.

Il se peut que pendant le processus, les enfants posent les mêmes questions. C’est normal, surtout s’ils vivent de l’angoisse face au déménagement. Prenez le temps de les rassurer. Il se peut aussi que certains comportements reviennent : pipi au lit, irritabilité, comportement agité, tristesse, peur du noir. Les comportements devraient se dissiper peu après le déménagement, une fois que vous serez bien installé. Si les comportements continuent et que votre enfant reste inconsolable, il serait peut-être bien de consulter un pédopsychiatre afin de s’assurer que les comportements ne cachent pas autre chose de plus grave.

Bon déménagement!