Chronique enfants 6-12 ans

« Développer la concentration de votre enfant »

 

En tant que parent, vous pouvez aider votre enfant à apprendre à se concentrer. En général, un enfant devrait être capable de se concentrer pour une période de temps équivalent à cinq fois son âge. Par exemple, à l’âge de 10 ans, il serait en mesure de se concentrer durant cinquante minutes.

Il existe deux styles d’attention : l’attention spontanée et l’attention volontaire.

La capacité de concentration d’un enfant peut varier en raison de plusieurs facteurs tels que l’environnement (exemple : trop de bruits ou de distractions), les circonstances (exemple : lors d’une activité spéciale ou qui l’excite) et les différents facteurs intérieurs (exemple : difficultés personnelles, manque de sommeil ou de motivation, trop grande charge d’activités).

En cas de difficulté, il est important qu’il acquière des moyens ou des stratégies et pour cela vous pouvez l’aider :

  • En l’aidant à planifier les tâches ou activités qu’il désire entreprendre.
  • En l’amenant à diviser en étapes les choses qu’il a à faire ou à réaliser. Encouragez-le à les accomplir une bouchée à la fois.
  • En déterminant des lieux précis où il doit ranger ses choses et les objets qu’il utilise dans son quotidien.
  • En instaurant des rituels dans sa routine quotidienne (lever le matin, départ pour l’école, retour de l’école, période du coucher, etc.). Au besoin, faites avec lui la liste détaillée des gestes et tâches qu’il doit accomplir lors de ces moments de la journée.
  • Évitez les distractions sonores ou environnementales qui risqueraient de lui faire perdre sa concentration. Éteignez le téléviseur lors de la période des devoirs ou des repas, et ce, même si l’émission s’adresse à vous.
  • Aidez-le à découvrir les situations qui nuisent à sa concentration à l’école afin qu’il puisse y remédier en collaboration avec son professeur.
  • Lors de la période des devoirs, éliminer de son espace de travail tout le matériel inutile ou superflu qui pourrait nuire à sa concentration.
  • Lorsque possible, permettez-lui d’utiliser des crayons surligneurs ou des post-its qui lui permettront de maintenir son attention sur son document de travail.

En plus de renforcer vos liens, ces activités parents-enfants lui prouveront que vous êtes bel et bien derrière lui et que vous croyez en ses capacités.

À lire: Apprivoiser l’hyperactivité et le déficit de l’attention, de Colette Sauvé, Éditions Sainte-Justine.

Valérie Brousseau-Dubé, Sexologue B.A.

Coordonnatrice en prévention Famille/Enfance/Jeunesse