10 aliments à ne pas conserver au réfrigérateur

Voici 10 aliments que nous devrions toujours conserver à la température ambiante.

La tomate

La tomate est un fruit très fragile. Le froid du réfrigérateur aura tendance à casser ses cellules, à atténuer sa saveur et à ramollir sa texture. On conserve donc nos tomates à la température ambiante, dans une corbeille à fruits éloignée de la fenêtre.

Le pain 

Si le pain se dessèche, c’est à cause de l’humidité contenue dans l’air ambiant. Placé au réfrigérateur, il va rassir encore plus vite. Pour garder notre pain frais plus longtemps, on l’emballe dans un linge propre ou un sac en papier brun, et on le conserve à la température ambiante dans un endroit sec.

L’huile d’olive

Sous l’effet du froid, l’huile d’olive fige et prend la texture du beurre. Il faut alors laisser la bouteille à la température ambiante durant plusieurs heures pour que l’huile reprenne sa forme liquide et redevienne utilisable. Pour éviter ce genre de désagrément, on conserve l’huile d’olive dans notre garde-manger, la bouteille bien fermée pour ne pas qu’elle rancisse.

La patate

Parce que les températures froides transforment plus rapidement l’amidon en sucre, les pommes de terre stockées au réfrigérateur auront une texture plus granuleuse. On préfère donc les conserver dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière pour éviter qu’elles germent.

Le chocolat

Avez-vous déjà remarqué que le chocolat se couvre d’une pellicule blanche lorsqu’il est placé au réfrigérateur? C’est le beurre de cacao qui remonte à la surface sous l’effet du froid. En conséquence, le chocolat a bien moins de saveur. On le garde donc dans un endroit frais et sec, à l’abri du soleil.

L’ail

Au réfrigérateur, l’ail germe rapidement, ramollit et peut même moisir. Idem dans un sac en plastique. On le range donc dans un panier ou un sac en papier, dans le garde-manger.

Le basilic

Sous l’action du froid, le basilic noircit, se flétrit et perd de son parfum. Pour lui conserver sa saveur et sa fraîcheur, on en fait un bouquet et on plonge ses tiges dans un petit verre d’eau sur le comptoir. Comme un bouquet de fleurs!

Le miel

Le miel durcit et se cristallise lorsqu’on le place au réfrigérateur. C’est pourquoi on le conserve à la température ambiante, le pot bien fermé.

 

Les fruits à noyau

Puisque le froid bloque le processus de mûrissement des fruits, on conserve nos pêches, nos abricots et nos nectarines à la température ambiante. Comme ils mûrissent de façon uniforme, ils seront moins acides et plus sucrés. Une fois qu’ils sont bien mûrs, on peut les conserver dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Le café

Sensible à la lumière et aux changements de température, le café perd de son arôme au fil de ses allers et retours entre le réfrigérateur et le comptoir. En plus, il a tendance à absorber les odeurs des autres aliments. On le conserve donc dans un contenant hermétique et opaque, dans une armoire.

 

Source : site web « Coup de pouce »